Focus sur le concept ultra innovant Bingo Box en Chine !

BINGO BOX - SIAL - ICC - Institut du commerce - connecté

Focus sur le concept ultra innovant Bingo Box en Chine !

 

BINGO BOX

 

 

Qui est à l’origine de ce concept ?

 

En Février 2017, l’application sociale WeChat s’associe avec la start-up BingoBox pour lancer un concept de point de vente automatisé et sans personnel, mais également mobile, pouvant être déplacé d’un endroit à un autre. La start-up a levé 95 millions de dollars en 2 tours en 2017 et 2018, et projette de s’étendre à Hong-Kong, en Malaisie et en Corée du Sud.

 

BINGO BOX CHINE

 

 

Quel est le concept ?

 

 

 

Les BingoBox sont présentes dans plus de 30 villes chinoises et comptent désormais plus de 300 points de vente offrant la possibilité de faire ses courses 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le client se voit octroyer le droit d’entrer en magasin en scannant un QR code sur son smartphone et en confirmant son numéro de téléphone, ou via reconnaissance faciale.

Une fois à l’intérieur, le client choisit les produits qu’il souhaite acheter puis se dirige vers la caisse automatique. Une fois les produits scannés, le QR code intervient de nouveau pour effectuer un paiement mobile avec Alipay ou tout autre moyen de paiement renseigné dans l’application WeChat. Enfin, le client sort du magasin en scannant une dernière fois son QR code.

A la sortie du client, une caméra vérifie que ce dernier ne parte qu’avec les produits qu’il a effectivement payés. D’autres caméras de reconnaissance faciale ont également été installées pour vérifier que des utilisateurs qui n’auraient pas été enregistrés ne soient pas présents dans les lieux.

 

Les chiffres clés 

 

Image2

 

 

+300 points de vente

 

 

 

Image4

 

 

 

12.5/15.6 m²

 

 

 

 

400 à 800 références selon les localisations

 

 

 

 

Pourquoi est-ce intéressant ?

 

Ce nouveau format de magasin est à la croisée des chemins entre un distributeur automatique et le magasin de proximité. La start-up opère grâce à un modèle de franchises, pour lesquels seuls 4 employés seraient nécessaires pour gérer 40 magasins.

Les coûts opérationnels peuvent être réduits jusqu’à 75%, en comparaison avec les formats similaires traditionnels, notamment en raison des coûts de main d’œuvre plus faible ainsi que de la diminution du loyer puisque les magasins occupent moins d’espace.

Les temps de réapprovisionnement sont également plus courts : 20 minutes par jour pour la maintenance quotidienne et la vérification « intelligente » du magasin, avec un coût de fonctionnement réduit de 15%.

La commodité est poussée au maximum puisque les magasins sont eux-mêmes mobiles : le magasin physique vient désormais jusqu’au client.

Ce concept a déployé une vague de magasins sans personnel : restaurants, salles de karaoké, mini salles de sports automatisés se sont développés dans le pays. La présence humaine n’est toutefois pas radicalement supprimée : des conseillers humains sont disponibles en visioconférence lorsqu’un client a besoin d’assistance, et un employé est en charge de l’inventaire et du réapprovisionnement des rayons. De plus, un employé en dehors du site est chargé de surveiller l’activité du magasin en temps réel grâce à l’installation de caméras de surveillance.

 

 

Et si vous découvriez le concept :

 

bandeau-blog amazon go