Connected Day : Des nouvelles de nos nominés 2017

Connected-day-Yoobic

Connected Day : Des nouvelles de nos nominés 2017

Lancée il y a 5 ans, Yoobic est une solution technologique qui révolutionne la manière dont les retailers communiquent avec leurs points de vente puisqu’elle permet de les piloter en temps réel.

 

Yoobic était l’une des start-up nominées aux ICC Start-up Awards en 2017 : plus de détails en vidéo, ici.

Fabrice Haiat, CEO de Yoobic nous donne des nouvelles de sa start-up !

 

 

L’ICC : Comment est née votre start-up, Yoobic ?

Fabrice Haiat : Il y a 5 ans, nous avons constaté une chute importante du trafic en magasin.

La plupart des retailers avec lesquels nous travaillons, constatait une chute de 5 à 7% de leur trafic en magasin en moyenne par an, ce qui, cumulée sur 3 ou 4 ans, pouvait avoir un impact assez significatif.

Nous avions également constaté la hausse du niveau d’exigence des consommateurs. Nous savons par exemple que 74% des consommateurs sont prêts à changer de marque s’ils ont une seule fois, une expérience magasin qui n’est pas satisfaisante.

A présent, acheter en ligne est tellement facile et rapide, que les clients ne veulent plus se déplacer s’ils ne vivent pas une expérience de qualité en magasin.

Puisque nous savons que le taux de conversion est au centre des préoccupations des retailers, chez Yoobic, notre objectif est de les aider à augmenter ce taux.

 

 

Connected-Day-YoobicL’ICC : En quoi votre solution répond-elle aux enjeux actuels du « retail » ?

 

Fabrice Haiat : Un patron de magasin ne peut pas gérer le trafic de son magasin, mais il est responsable du nombre de visiteurs convertis en clients.

Notre solution est une plateforme technologique qui permet à nos clients d’augmenter leur taux de conversion en magasin en jouant sur les 2 facteurs suivants :

  • La qualité d’exécution des opérations commerciales en points de vente (application des promos en magasin, vitrines bien agencées et conforme aux guidelines…)
  • La formation (connaissance des produits, et des rituels de vente de l’enseigne…)

 

Pour cela, nous avons développé 2 applications :

  • La première s’appelle « Yoobic operations », elle permet au siège de communiquer avec ses équipes en magasin. Prenons l’exemple du lancement d’une offre promotionnelle en magasin, à l’échelle nationale : il est très compliqué, voire impossible de savoir combien de magasins ont réellement mis en place la promotion, quels sont ceux qui ont rencontrés un problème pour la mise en place… Beaucoup de nos clients sont concernés par cette problématique, nous avons donc digitalisé ce process. Notre application mobile permet d’envoyer les guidelines à tous les directeurs de magasin, de détailler étape par étape, comment lancer l’opération commerciale, et prendre des photos prouvant l’exécution. La centrale peut ainsi très rapidement connaitre le taux de déploiement de son opération promotionnelle.
  • Notre seconde application sortira au mois de septembre, et a été conçue avec nos clients de micro learning. Elle permettra de former les équipes aux rituels de vente tels que l’accueil client, la mise en avant de la carte de fidélité, ou encore le cross selling. Le deuxième objectif de cette application consistera à former les équipes sur les produits : les clients se renseignent sur les produits qui les intéressent avant de se rendre en boutique. Il est donc très important que les vendeurs connaissent parfaitement les produits et qu’ils soient capables de conseiller les clients.
    Pour les former, nous avons opté pour du micro learning : des mini-formats (1 ou 2 minutes) et de la récurrence. Mini-jeux, concours, points, badges… afin de rendre l’apprentissage ludique et travailler ce taux de conversion. Le siège ainsi que le responsable magasin peuvent suivre les taux de participation, ainsi que les résultats via un leader board. Nous devons offrir une expérience client de qualité, et pensons que notre technologie peut beaucoup aider les retailers.

 

 

L’ICC : Quelles ont été les étapes clés de votre levée de fonds, et qu’en attendez-vous ?

 

Fabrice Haiat : Yoobic vient d’annoncer une levée de fonds 25 millions de dollars, dans lequel a participé un fond d’investissement américain, Insight Venture Partner.

Nous avions 2 objectifs :

  • Nous développer aux Etats-Unis
  • Et travailler avec un spécialiste, à la fois du Saas, et à la fois du retail.

Insight Venture Partner était le partenaire idéal puisqu’ils connaissent très bien le marché américain et sont spécialistes du domaine du software et du retail, ils peuvent donc nous aider au quotidien.

Ces fonds nous serviront à renforcer nos équipes en Europe (nous envisageons de les doubler dans les 12 prochains mois) et permettront l’ouverture de notre bureau à New-York d’ici septembre.

 

 

 

L’ICC : Quelle est votre vision des tendances & problématiques retail ?

 

Fabrice Haiat : Nous avons constaté une chute du trafic, mais aussi une hausse des exigences clients. Ils sont aussi plus éduqués qu’avant, puisque la plupart se renseignent au préalable avant de faire leurs achats.

Selon moi, les magasins physiques ne disparaitront pas, en revanche, ils se transformeront, et deviendront des lieux d’expérience, qui racontent une histoire.

Les clients devront pouvoir toucher les produits, les tester, obtenir des conseils de qualité.

De gros chantiers sont d’ailleurs déjà en cours chez les retailers, autour de cette expérience utilisateur !

La digitalisation est, pour moi, un des leviers pour y parvenir.

 

 

L’ICC : Pourriez-vous me parler de votre culture d’entreprise, de vos équipes ?

 

Fabrice Haiat : Notre challenge tourne essentiellement autour du recrutement de nos équipes. Nous cherchons des personnes talentueuses et diversifiées !

Dans notre équipe, la moyenne d’âge est de 27 ans, nous avons 17 nationalités : l’un de notre objectif est la mixité.

Nous tentons par exemple d’avoir une équipe composée de 50% d’hommes, et 50% de femmes.

La qualité du travail importe beaucoup chez Yoobic. Nous accordons beaucoup d’attention aux détails, et ne souhaitons pas nous développer au détriment de la qualité !

Nous avons aussi réussi à créer une mentalité très entrepreneuriale, avec la possibilité de tester. Yoobic est dans une logique de test and learn.