Improveeze, leader de la transformation phygitale

improveeze-institut-du-commerce-connecte

Improveeze, leader de la transformation phygitale

Improveeze est une agence spécialisée dans la phygitalisation des points de vente. Elle accompagne les retailers dans leur stratégie omnicanale et unifiée. Rencontre avec Maxence Dislaire, Fondateur et Président.

 

ICC : Comment est né Improveeze ? 

Maxence Dislaire : Tout a commencé en 2009. A l’époque, j’ai constaté que les retailers – et particulièrement les vendeurs en magasin – tournaient souvent leur écran de caisse vers les clients, pour leur montrer le site Web de l’enseigne. Les magasins ont un besoin d’extension de gamme et d’aide à la vente, mais les sites Web ne sont pas conçus pour ceci. D’où l’intérêt de penser une plateforme de commerce dédiée à l’environnement du retail physique… donc une plateforme de commerce phygital.

ICC : Dix ans plus tard, où en est Improveeze ? 

M.D. : Nous sommes passés par plusieurs grandes étapes. Tout d’abord, nous avons créé la solution logicielle dédiée à cet enjeu. Ensuite, nous sommes montés en compétences sur les aspects matériel, support et maintenance. Enfin, il y a trois ans, Improveeze a lancé une activité de conseil stratégique. Concrètement, nous pouvons désormais accompagner une enseigne de A à Z dans la mise en place de sa stratégie phygitale : comment transforme-t-elle, opérationnellement parlant, les métiers ? Quels sont ses facteurs clés de succès ? Comment piloter cette transformation en interne ? Cet accompagnement est vital sur notre marché.

ICC : Dans quels secteurs se trouvent vos clients ?

M.D. : Principalement dans le retail, mais nous  sommes en discussion avec une marque distribuée dans des enseignes de sport. Chez nous, les secteurs à plus forte croissance sont le bricolage, le jardinage et l’équipement de la maison. En effet, ces acteurs ont de gros enjeux de rotation des stocks, de produits encombrants et de concurrence. Sans stratégie phygitale, un vendeur de bricolage ne peut pas lutter contre un ManoMano… c’est impossible ! Nous sommes aussi très présents dans le secteur du jouet, avec des déploiements chez King Jouet, PicWicToys, Maxi Toys et WDK.

ICC : Quels sont les plus forts enjeux des retailers à l’heure actuelle ?

M.D. : L’enjeu, pour eux, est déjà de survivre. Or, beaucoup ont un problème structurel de business modèle. Ils ne peuvent pas lutter face à des « pures players » qui n’ont pas du tout les mêmes coûts. Le phygital permet de modifier le business modèle même des enseignes…de le rendre rentable mais aussi plus performant que celui d’un « pure player ».

ICC : Comment Improveeze y répond-il ? 

M.D. : Nous sommes obsédés par la performance commerciale. Tout d’abord, en magasin, via des bornes interactives, des écrans d’informations, etc. Ensuite, en équipant le vendeur pour le faire gagner en efficacité et productivité via des outils adaptés (smartphones, tablettes). Une fois qu’un client a adopté notre solution, nous faisons aussi du suivi de performance !

ICC : Quel est le point fort de votre solution ? 

M.D. : Notre modèle SaaS (Software as a Service) est calculé pour être rentable en moins de 12 mois, et ceci quel que soit le secteur. Notre plateforme, Cataleeze, est entièrement industrialisée et personnalisable d’un retailer à l’autre. Elle est capable de gérer des parcs de plusieurs milliers de magasins, des dizaines de milliers de terminaux (écrans, tablettes, smartphones) et des catalogues de plusieurs centaines de millions de références.

ICC : Vous avez réalisé un test étonnant chez PicWicToys. De quoi s’agit-il ?

M.D. : Nous venons de déployer une innovation brevetée Improveeze chez PicWicToys (magasin de Lomme, près de Lille). Notre solution, nommée « Pusheeze », permet de rendre visible, en magasin, des produits qui n’y sont pas stockés. Il s’agit d’environ 200 produits, souvent volumineux (trampolines, billards, baby-foot, cabanes de jardin, toboggans…). Avant, les clients passaient à côté de ces produits qui n’étaient pas présentés en magasin. Nous avons installé une PLV imprimé, avec un bouton interactif déclenchant des vidéos, des accès aux fiches produits, et la possibilité pour le client de le commander directement. En 5 mois, ces boutons ont été cliqués plusieurs dizaines de milliers de fois dans un seul magasin !

ICC : Un autre cas client à partager ?

M.D : Oui ! Toujours chez PicWicToys, nous avons déployé une solution sur les produits experts comme les jeux de société. Souvent, les clients ont besoin d’explications additionnelles, le packaging ne suffisant pas. Nous avons équipé les packagings de puces capables de détecter des mouvements : si un client attrape le produit, une vidéo explicative se déclenche sur un écran situé à proximité. C’est une vraie plus-value pour le client, mais aussi pour l’enseigne car cette technologie génère une « data » qualifiée. Par ailleurs, elle laisse une autonomie entière au vendeur : c’est lui qui l’installe lors du merchandising du rayon et qui la paramètre. Son plus ? Elle peut être réutilisée à plusieurs reprises.

Improveeze est partenaire de notre événement Retail Project.

 

En savoir plus



et, id justo mattis fringilla vel, dolor.