Keyneosoft. « Accompagner la transformation digitale du retail classique vers le new retail »

Keyneosoft. « Accompagner la transformation digitale du retail classique vers le new retail »

Keyneosoft est un éditeur et intégrateur d’une plateforme de solutions digitales pour le retail (encaissement nouvelle génération, application pour les vendeurs, solutions de ventes omnicanales, solutions d’accueil client) permettant aux enseignes et aux marques de créer des nouveaux parcours d’achats et de vente, de digitaliser le métier du collaborateur ou le back office : le New Retail. Depuis 14 ans, Keyneosoft a accompagné plus de 90 enseignes et équipé plus de 10.000 points de vente. Rencontre avec Alexandre Mayaud, co-fondateur.

Alexandre Mayaud, co-fondateur de Keyneosoft

ICC : Comment définissez-vous le New Retail ?  

Alexandre Mayaud : Le New Retail est une nouvelle manière de faire le commerce, cela englobe :

  • Des nouveaux parcours clients, plus omnicanaux
  • Des nouveaux parcours de vente, avec des collaborateurs plus mobiles et connectés
  • Des nouvelles formes de vente (ventes à domicile, ventes éphémères, shop in the shop, etc.)
  • Des nouveaux concepts magasins, plus expérientiel
  • La digitalisation et automatisation des tâches back office magasin
  • La digitalisation de la relation client/fournisseur

ICC : Où en sont les retailers sur ces sujets ?

A.M. : Le fait que les retailers s’orientent vers ces sujets n’est pas nouveau, mais il y a souvent un décalage entre leur volonté et leur capacité à mettre en œuvre ces projets ou parcours. Souvent, ils se trouvent confrontés à la complexité, l’hétérogénéité de leur SI, au manque de moyens humains et financiers, à la durée des projets et donc, à une problématique de time to market.

ICC : Comment les accompagnez-vous ?

A.M. : Chez Keyneosoft, nous aidons les retailers à faire du New Retail, rapidement, simplement, en nous adaptant à leurs systèmes existants, à budget raisonnable et avec un ROI rapide.

Pour cela, nous nous appuyons sur notre plateforme Keybuild, que nous avons construit depuis 14 ans. Elle est entièrement modulaire et Apisée. Elle est composée d’un PIM (gestion catalogue produits), d’un module client pour faire le lien entre un compte client internet et l’usage en magasin, d’un système de gestion de magasin et de stocks unifiés, d’un module d’encaissement nouvelle génération, d’un Order management System, d’une gestion de work flow et statuts, d’une brique de prise de rendez-vous. La plateforme Keybuild est une sorte de boîte à outil du commerce unifié. Selon les besoins, les briques qu’ont déjà nos clients, nous assemblons les modules nécessaires, les intégrons au Si existant, et personnalisons le front office pour offrir la meilleure expérience utilisateur.

ICC : Quels sont les enjeux du New Retail pour les retailers ?

A.M. : Les retailers doivent s’adapter aux nouvelles habitudes de consommations. La seconde-main, la location, le magasin éphémère en sont des exemples. Pour cela, ils doivent être en mesure de mettre en place les bons outils pour suivre les besoins, les demandes, et y répondre. Il y a également un enjeu d’automatisation des tâches qui n’ont pas de valeurs ajoutées : cela permet au personnel en magasin de consacrer plus de temps au client.

ICC : Keyneosoft est à la fois éditeur et intégrateur, c’est un atout sur le marché…

A.M. : Absolument, cela permet une mise en œuvre plus rapide des projets digitaux de nos clients, une adaptation et personnalisation, et une meilleure intégration au SI existants. A titre d’exemple, nous avons réalisé avec notre plateforme Keybuild, un salon virtuel pour Système U, permettant aux fournisseurs et à la centrale d’achat de mettre leurs produits en ligne, et aux magasins de visualiser les offres et de les commander. Nous avons également cette année mis en place un site de click & collect pour les Boulangeries Paul, afin de permettre aux clients de commander des produits, de venir les retirer ou de se faire livrer, avec un outil de préparation et retrait magasin adapté. Les usages de ces deux cas clients sont différents, mais le parcours a été digitalisé de bout en bout, en s’appuyant sur des briques existantes de leurs SI ou des partenaires, et cela en moins de 6 mois.

ICC : Quelle place pour le magasin dans la transformation digitale et le new retail ?

A.M. : Je pense que les magasins vont tendre vers des rôles spécifiques, notamment le magasin comme lieu d’expérience, comme les points de vente Nespresso, Worwrek ou Boulanger par exemple qui permettent de toucher les produits, de les essayer et d’en voir l’usage. Il y a aussi le magasin « dark store » comme centre logistique de proximité, permettant d’alimenter d’autres magasins ou une livraison au client final. Je crois aussi beaucoup au magasin éphémère ou showroom, où l’offre est constamment renouvelée, avec de nouvelles thématiques, etc.

ICC : Un mot pour finir ?

A.M. : En marge de cette fin d’année, Keyneosoft sort son 2ème magazine dédié au New Retail : « Are you New Retail » qui est un condensé de nos constats, des tendances de consommation et de nos 14 ans d’expertise du digital dans le retail.



dapibus luctus accumsan leo libero vel, dolor