La start-up du mois : askR.ai

askR.ai start up mois de juin 2018 ICC (2)

La start-up du mois : askR.ai

Créée en 2016, la start-up askR.ai propose un service basée sur l’Intelligence Artificielle qui permet de discuter avec des données. Nous avons rencontré Matthieu Chabeaud, Fondateur de l’entreprise.

 

askr.ai start-up du mois de juin 2018

ICC : Quelle est la proposition de valeur de askR.ai pour les « retailers » ?

 

M-C: askR.ai propose une interface conversationnelle pour les bases de données, qui permet aux utilisateurs de poser directement des questions aux données en langage naturel (par la voix ou par écrit, dans un chatbot) afin d’obtenir une réponse. Par exemple, le Directeur Marketing d’une enseigne de bricolage peut demander à notre interface : « En mai 2018, quels étaient les 20/80 dans mes magasins du Nord de la France » ? Cette technologie basée sur l’Intelligence Artificielle, le Machine Learning et le NLP (Natural Language Processing) permet aux machines de comprendre le langage naturel.

ICC : Quel est votre business model ?

 

M-C : Notre technologie est disponible en mode SaaS sous la forme d’un abonnement mensuel pour les sociétés. L’idée n’est pas de limiter en nombre d’utilisateurs mais de proposer différents abonnements selon les périmètres de données adressés (une souscription pour les données de ventes, une autre pour les données de carte de fidélité, une autre pour les stocks…). Avant que notre interface soit opérationnelle chez un client, il faut compter une phase d’expérimentation de 3 mois environ. Celle-ci permet à la machine de comprendre les données de l’entreprise et comprendre le langage des utilisateurs. Nous sommes déjà 4 dans l’équipe et serons 5 en septembre. On prévoit de tripler les effectifs en 2019 grâce à notre prochaine levée de fonds…

ICC : Qu’attendez-vous des levées de fonds ?

 

M-C : Dès 2017 – soit un an après la création d’askR.ai – nous avons fait une première levée de fonds sans aucunes difficultés, ce qui nous a permis de valider notre capacité à intéresser les investisseurs. L’année 2017 a été décisive car notre objectif était de valider la réponse du marché par rapport à notre technologie. Lors du DataViz Challenge 2017 lancé par le Groupe La Poste, askR.ai a été lauréat à l’unanimité du jury pour son côté innovant…un signe fort d’encouragement. Puis nous avons signé nos trois premiers clients grands comptes. Nous préparons une levée de fonds plus significative de 1,2 millions € pour début 2019, afin d’accélérer notre développement en France et à l’international.

 

ICC : Pouvez-vous présenter un retour d’expérience concret ?

 

M-C : Un de nos clients – le réseau commercial du constructeur automobile Renault – a mis en place le « chatbot » askR.ai qui permettent à 700 utilisateurs (qui ne sont pas des spécialistes de la « data ») d’accéder facilement aux données opérationnelles dont ils ont besoin…soit plus de 120 millions d’informations à traiter et à explorer. Auparavant, ces utilisateurs avaient un accès complexe aux données via un portail informatique. Renault a donc décidé de mettre à leur disposition ce « chatbot » pour pouvoir, en quelques questions, leur fournir l’information dont ils ont besoin à l’instant T. Une étude de cas client est disponible sur notre site (https://fr.askr.ai/telechargement-cas-client-retail-chatbot).

 

ICC : En quoi votre solution répond-elle aux enjeux actuels du « retail » ?

 

M-C : Nous avons vécu une vraie transformation dans le « retail », qui est de plus en plus orienté clients et nouvelles habitudes de consommation. Ces dernières années, les enseignes ont aussi beaucoup investi dans l’acquisition de données. Celles-ci sont de plus en plus enrichies, pertinentes et leur volume croît de façon exponentielle. Mais encore faut-il que les opérationnels en profitent ! L’accès immédiat aux données de pilotage, de ventes, de stock, etc. reste un grand barrage en interne. En effet, les équipes ont besoin d’informations précises et instantanées pour mieux tenir leurs engagements, grâce à des réponses immédiates à leurs questions. L’enjeu pour les « retailers » est de donner aux équipes les moyens d’atteindre leurs objectifs de performance et d’opérer les virages stratégiques mis en œuvre. C’est là toute la proposition de valeur d’askR.ai.

ICC : Quelle est votre culture d’entreprise ?

 

M-C : Cela peut paraître étonnant pour une start-up ambitieuse, mais nous sommes très attachés à la notion d’humilité. askR.ai est là pour apporter une technologie qui aide les collaborateurs à être efficaces. Grâce au Machine Learning, on s’adapte au mode d’organisation de nos clients, à ses usages, ses données et son vocabulaire… Ce n’est pas à nos clients de s’adapter à notre technologie, au contraire ! On a énormément d’avance technologique sur le marché aujourd’hui… L’ambition d’askR.ai est de devenir un acteur majeur sur le marché de l’exploitation de la donnée.