News : Bilan 2016 et Perspectives 2017 pour l’e-commerce

News : Bilan 2016 et Perspectives 2017 pour l’e-commerce

Suite au passage sur BFM Business dans l’émission « Tech&Co » de Jérôme Gayet, co-fondateur de l’Institut du Commerce Connecté, voici un rapide bilan e-commerce de l’année 2016 suivi des perspectives pour 2017.

infographie bilan m-commerce 2016

En 2016, environ 30% des transactions ont été réalisées depuis un terminal mobile et la part des ventes sur smartphone a désormais dépassé celle sur tablette (17% vs. 13%).

mobile-share-of-retail-ecommerce-transactions-by-country

Pour que cette part continue de progresser, les e-marchands ont tout intérêt à soigner l’expérience utilisateur (UX) en fluidifiant la navigation sur leur site, notamment via l’optimisation des temps de chargement ou le passage du responsive à l’adaptative-design.

Toutefois, l’optimisation des sites marchands ne présente pas l’unique intérêt pour stimuler les ventes en ligne. En effet, avec 53% des utilisateurs de terminaux mobiles ayant utilisé leur « device » en magasin physique, les smartphones – assistants digitaux à temps plein des consommateurs – sont également utilisés en amont de l’acte d’achat en tant que source primaire d’informations instantanées : recherches de localisation d’un point de vente, recherche de renseignements complémentaires sur un produit, comparaison des prix, avis clients, partage d’informations aux proches pour l’aide à la prise de décision d’achat…

Sur la période précédant les fêtes de fin d’année, deux grands rendez-vous sont désormais ancrés dans les calendriers de nos retailers français : le Black Friday et le Cyber Monday (respectivement les 25 et 28 Novembre 2016). La présence à l’esprit de ces deux évènements monte en puissance également du côté des acheteurs, puisque 58% des Français en ont connaissance (Données YouGov pour Poulpeo). A cette occasion, les commandes en ligne ont cru de 41% et le recours au mobile a progressé de 64% par rapport à 2015 ! Le m-commerce n’est plus une tendance, c’est devenu un mode de consommation ancré dans les usages. En termes de saisonnalité, le mois de Novembre a ainsi connu la plus grosse progression des ventes en ligne par rapport aux autres mois de l’année avec 19% de plus qu’en 2015.

De façon plus générale, les visions prospectives confirment que l’e-commerce a encore de beaux jours devant lui. Dans une étude Xerfi, « L’e-commerce en France à l’horizon 2020 », une augmentation de 60% des ventes en ligne est attendue, avec 90 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour le marché français. En outre, l’e-commerce représenterait pratiquement 10% de la consommation totale des ménages. A horizon 2020, le secteur de l’habillement tirerait son épingle du jeu avec une prévision de croissance de +65% sur le CA réalisé en ligne.

ecommerce-previsions2020

Les experts de l’ICC sont convaincus que le marché e-commerce peut dépasser les prévisions de l’exercice si les retailers parviennent à intégrer de manière plus efficace les nouvelles technologies du retail, à développer de nouveaux parcours d’achat omnicanal et à s’adapter en permanence aux nouveaux usages des consommateurs. Le marché britannique, pourtant mature, montre la voie avec une croissance très supérieure au marché français alors que leur part d’e-commerce global s’établit déjà à plus de 14% (soit deux fois supérieur au marché français).



facilisis porta. sem, non et, felis